26 févr. 2008

Mes questions à Simon Doonan



Simon Doonan est Directeur créatif de Barneys depuis plus de 20 ans. Il a accepté de répondre à mes questions. En voici le résumé. Bonne découverte!


Simon Doonan has been the Creative Director of Barneys for more than 20 years. He answered my questions, and you will find an English version of this interview at the end of this post. Enjoy!



1-Comment et pourquoi êtes-vous devenu Directeur créatif de Barneys?
J'ai conçu des vitrines pendant longtemps à Londres et à Los Angeles, puis j'ai rencontré Gene Pressman, le propriétaire de Barneys à l'époque. Il m'a dit: "Je veux des vitrines folles. Imaginez les". C'était en 1986 et j'avais 34 ans.

2- Qu'est ce qui vous inspire quand vous créez? Où trouvez-vous vos idées?
Les idées pour les vitrines peuvent venir de n'importe où, du marché aux puces, des magazines vintages, de la poubelle. J'ai souvent trouvé d'excellents supports dans les rues . Si vous êtes passionnés par ce que vous faites, alors les idées coulent de source.


3- Quels conseils donneriez vous aux personnes qui voudraient travailler dans le monde de l'art visuel?
Les vitrines ne sont pas vraiment un art visuel, elles sont plus des travaux manuels. C'est un étrange mélange de théâtre de la rue et de marketing, avec une forte dose design. La meilleure façon de commencer dans le milieu des vitrines c'est d'envoyer sa candidature au département RH de n'importe quel grand magasin pour un poste basique de débutant.Un peu d'humilité permet d'aller bien loin.


4- A votre avis, quelles sont les futures tendances pour les vitrines et les concepts de magasin?
Chez Barneys, nous essayons de faire de plus en plus des vitrines à thèmes. Je pense que vous allez voir de plus en plus des vitrines qui reflètent le Zeitgeist.


5-Quels sont vos projets pour 2008?
Nous travaillons déjà sur les vitrines de Noël 2008. Barneys est en pleine expansion, donc nous avons de nombreux magasins dont nous devons nous occuper.


6- Quel est votre meilleur souvenir de création de vitrines chez Barneys?
En 1989, j'ai fait mes premières vitrines présentant des caricatures de célébrités: Madonna, Gorbachev,Margaret Thatcher,...La réaction a été démentielle; je n'oublierai jamais la foule sur le trottoir. Je me suis senti comme Britney!


Merci, Simon pour toutes ces informations très intéressantes.
A bon entendeur...






English version

1 – How and why did you become the Creative Director of Barneys?

Serendipty, I had worked in display for a number of years in London and LA - then I met Gene Pressman who owned Barneys at the time. He said, "I want crazy windows. Go for it." This was back in 1986. I was 34.

2 – What inspires you when creating? Where do you find your ideas?
Window ideas can come from anywhere, from the fleamarket, from vintage magazines, from the trash. I have often found great props lying in the street. If you are passionate about what you do, then the ideas just flow.

3 – What advice would you give to people who would like to work the visual arts?
Window display is not really a visual art: it is more of a craft. It's a weird combination of street theater and marketing, with a heavy design component. The best way to get started in window display is to apply to the HR dept of any store and ask for an entry level job. A little humility goes a long way.

4 – In your opinion, what are the future trends for windows and store design?
At Barneys, increasingly, we try to make the windows topical in some way. I think more and more you will see windows reflecting the Zeitgeist.

5 – What are your projects for 2008?
We are already working on the Holiday Windows for 08. Barneys is in expansion mode so we have lots of new stores to worry about.

6 – What was your best memory when creating a Barneys'display?
In 1989 I did my first batch of celebrity caricature windows - Madonna, Gorbachev, Margaret Thatcher,... The response was so insane. I will never forget the crowds of people, 20 deep on the sidewalk. I felt like Britney.

Thanks, Simon for all this interesting information.

10 commentaires:

fanette a dit…

ça alors, tu vois, avec tes magnifiques photos je l'avais compris mais tout de même, qu'il y ait des gens qui soient décorateurs de vitrines, je trouve ça magique... beau... à la fois superficiel et délicieux. Un métier de rêve, un métier de l'éphémère...

frieda l'écuyère a dit…

Un vrai travail de créatif. Avec la tête. Avec les mains. Merci pour cet entretien.

corienga a dit…

je suis bien d'accord avec lui, c'est de l'art manuel!

Dolce a dit…

Super cette interview !

Patri a dit…

de esta aprendo francés....Un abrazo.

CECILE a dit…

Noël 2008 !!! Déjà !!

Anonyme a dit…

Bravo pour votre blog.
Je suis enseignant et j'enseigne l'étalage (conception de vitrine, manipulation de mannequin, etc.)
je suis ravi de voir un blog pareil.
Vos photos sont extraordinaires.
Bravo!
Stéphane
Québec)

styleandthecity.com - Street style & romance in Paris a dit…

Salut Anne,

je ne peux pas me prononcer sur la forme et sur le fond car je connais pas l'importance de cette personne à tes yex, mais sur l'acte d'interview en lui même je peux te dire : super !

tu as fait, et cela c'est le plus important.

je ne sais pas si c'est ta 1ère expérience donc ne peux me prononcer sur la qualité de l'interview.
mais si tu as pris de plaisr c'est le plus important.

quel est le contaxte de cet itv ?

kamel
street style romancer in Paris

M1 a dit…

Bravo pour cette interview Anne! Et tu as eu le droit a des réponses d'un vrai passionné! J'aime bien ce parallèle qu'il fait avec le theatre de rue, sa vision d'un art qui prend chaque jour une forme différente! moi ce que j'aime bien dans son travail c'est a profondeur de ses "créations", une sophistication qui sait rester sobre, visuellement élégante!

ParisBreakfasts a dit…

BIG MERCI Anne!
Excellent
Simon Doonen is a Hoot!